среда, 1 марта 2017 г.

Traductrice du dimanche / Среди миров. Перевод мой


Innokenty Annensky (1855-1909), poète russe

Parmi les mondes, dans la lueur des astres,
Il n’y a qu’une seule Etoile qui fait frémir mon cœur…
Et ce n’est pas l’amour pour elle qui me dévaste,
Mais avec les autres, je ne ressens qu’une triste langueur.

Et si jamais les doutes tourmentent mon existence,
Je cherche des réponses dans son seul sanctuaire.
Peu importe qu’elle m’inonde de sa radiance,
Car pour fendre les ténèbres, nul besoin d’autres lumières.

Поделись!

Ещё по теме

Related Posts with Thumbnails